Sundardeep

Sundardeep – analyse du marché y de la chaîne de valeur de la carpe commune au Népal

La coopérative d’éleveuses de poisson Sundardeep, de la préfecture de Chitwan au Népal, est dédiée à l’élevage de carpes en combinaison avec la culture des légumes. Sundardeep a été créée en 2012 et regroupe 25 éleveuses. Sundardeep coopère avec d’autres coopératives similaires dans la région: la Coopérative des femmes Kapia y la Coopérative Sri Churiya. 297 éleveuses et leurs familles bénéficient des activités de Sundardeep.

Au Népal, la production de poissons est dominée par l’élevage de carpe semi-intensive et à petite échelle. Sundardeep fournit des intrants à ses affiliées et organise des sessions de formation en leadership et gestion pour les éleveuses et les propriétaires des fermes. L’offre variable et imprévisible d’intrants est l’un des défis les plus importants pour les éleveurs de poisson au Népal, qui ont des difficultés en achetant d’alevins à temps et à un prix abordable, soit chez les autorités publiques soit chez des incubateurs privés. En conséquence, il est très difficile de planifier bien les activités d’élevage. En outre, les réseaux de transport faibles sont un facteur limitant pour l’ensemble de la chaîne: pour la livraison des alevins de l’écloserie à la ferme ainsi que pour celle des poissons aux marchés. La plupart des éleveuses ne peuvent pas faire des économies d’échelle, et elles ne disposent pas des ressources ni de la connaissance dont elles ont besoin pour faire la commercialisation et la promotion de leur produit. Le poisson produit localement souvent est en concurrence avec celui qui est importé de l’Inde, à des prix très bas.

Avec l’aide de ESFIM, en 2016 l’Université Agricole et Forestière (AFU, pour son sigle en anglais) du Népal et Sundardeep ont réalisé ensemble une analyse de marché et de la chaîne de valeur de la carpe. Le projet ESFIM est complémentaire aux projets de renforcement des capacités de la agri-agence finlandaise pour le développement de l’alimentation et de la foresterie au développement (FFD, pour son sigle en anglais). Ces projets ont stimulé la création de petits étangs commerciaux, ainsi que l’intégration de la production de carpe avec celle des légumes. Cependant, pour renforcer la position des éleveuses de Sundardeep dans le marché, il est nécessaire de faire une étude économique sur la façon d’améliorer l’approvisionnement d’alevins, et pour mieux comprendre les exigences des consommateurs. C’est cette recherche laquelle sera appuyée par ESFIM. Avec ses résultats, Sundardeep et les autres groupements et coopératives de femmes pourront mieux planifier leur production. En outre, des informations sur les prix et le marché contribueront à développer le travail de marketing et de ventes de toutes les bénéficiaires. Les résultats seront partagés avec d’autres parties concernées et faciliteront l’élaboration de politiques fondées sur des données concrets. La diffusion des résultats auprès d’autres coopératives d’éleveuses de poissons et d’autres parties au Népal sera organisée par l’Association de la Pêche du Népal (FAN, pour son sigle en anglais).