Optimisation de systèmes de pomme de terre de semence au Madagascar

CEFFEL (Conseil – Expérimentation – Formation en Fruits et Légumes) au Madagascar comprends 11 organisations membre, qui représentent 170,000 familles. CEFFEL facilite des sessions de formation concernant des techniques de production et réalise des essais et expériences en terrain. CEFFEL également entraîne des conseillers en agriculture, et appuie ses membres avec des informations financières. La productivité de la pomme de terre malgache est en baisse en raison de la pourriture brune (Ralstonia solanacearum) et le mildiou (Phytophthora infestans). Cela affecte sur le revenu des producteurs de pommes de terre, menace leurs moyens de subsistance et a un impact négatif sur la sécurité alimentaire au Madagascar. En collaboration avec ses membres et les chercheurs, CEFFEL cherchera des solutions pour faire face à ces maladies et d’atténuer son impact sur la productivité de la pomme de terre et les revenus correspondants des producteurs. CEFFEL :

    • va explorer, et informer sur, les possibilités de traitement intégré du mildiou, combinant l’application restreinte de pesticides avec la gestion de la résistance des différentes variétés
    • va appuyer la professionnalisation du secteur de la pomme de terre de semence à travers des projets pilotes de traçabilité pragmatique et de l’organisation pour le marché
    • va développer des outils de prise de décision adaptés à la situation locale, pour planifier la plantation et la récolte de pommes de terre de semence.