header.jpg

Analyse du marché et de la chaîne de valeur de la pomme de terre au Népal

novembre 14, 2017 1:35

La Fédération des coopératives agricoles du district de Makawanpur (DACF) a été créée en 2010 et représente quelque 17,000 familles népalaises, regroupées en coopératives fédérées.
La pomme de terre est l’une des principales cultures dans cette zone de production horticole et une grande partie de la production est commercialisée. Les coopératives n’ont pas leur propre centre de collecte ou un magasin coopératif pour la vente. De plus, il n’y a pas d’installations de stockage au niveau de la ferme ou de la communauté, ni de système de commercialisation collectif. Par conséquent, les producteurs sont obligés de vendre individuellement et par des intermédiaires qui dictent les accords et, par conséquent, le prix que les producteurs reçoivent pour la pomme de terre. Les affiliés ne sont pas au courant des prix du marché ou de la demande existante. Pour le moment, ils ne sont pas capables de concevoir une stratégie collective viable, qui est nécessaire pour répondre aux défis auxquels ils sont confrontés. Les coopératives pourraient jouer un rôle de leadership important en améliorant la position des producteurs de pommes de terre affiliés. Grâce au projet ESFIM, une analyse approfondie de la chaîne de valeur de la pomme de terre et de sa commercialisation est en cours. Les résultats de la même volonté constitueront le matériel nécessaire pour comprendre l’ensemble de la chaîne et le flux des produits, y compris les questions de pouvoir et les recommandations pertinentes pour la stratégie des coopératives et le soutien offert par la DACF.